MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES (+225) 20 32 08 88 English version
 
 
 
Accueil » Eco-Diplomatie
 
ECO-DIPLOMATIE
 

DEFINITION ET CADRE JURIDIQUE

L’Eco-diplomatie ou la diplomatie économique confère aux représentations diplomatiques et consulaires la mission de soutenir les efforts de relance économique du gouvernement et des organismes publics de promotion économique en servant d’ « interface » entre les opérateurs privés nationaux et ceux des pays d’accréditation afin de trouver de nouveaux débouchés pour les produits industriels ivoiriens et de mobiliser les investissements directs étrangers.
La grande crise économique des années 80 a été le déclic qui a amené les Gouvernements successifs à redéfinir l’objet et les missions des Représentations diplomatiques ivoiriennes à l’étranger.
A cet égard, le la lettre de cadrage de 2013 du Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères consécutive aux orientations du Président de la République à l’occasion de sa rencontre annuelle avec le corps diplomatique en décembre 2012 en constituent les récents piliers qui fondent l’action éco-diplomatiques des Représentants Ivoiriens.

OBJECTIFS
Les objectifs de l’Eco-diplomatie tels que définis par les Hautes autorités de l’Etat renforcent « le rôle d’Agents de développement du Diplomate » en insistant sur les fonctions de :

Recherche de financement ;

  • Promotion commerciale (à ce titre, les ambassades exploitent à travers leurs Services économique, commercial, touristique et autres, toutes les opportunités d’affaires au profit de l’économie nationale et du secteur privé, en liaison avec les associations professionnelles) ;
  • Organisation et l’animation de forums promotionnels en rapport avec les secteurs socio-économiques clés identifiés par Gouvernement, notamment dans les principaux axes du Programme National de développement - PND ;
  • Interface dans la circulation de l’information économique et financière entre opérateurs économiques de Côte d’Ivoire et ceux d’ailleurs ».

En outre, il est vivement recommandé que « le rôle économique des Ambassades soit renforcé et qu’en raison de la mondialisation des échanges et de la vigueur de la compétition économique internationale, le diplomate ivoirien soit désormais proactif en matière de veille économique, commerciale, industrielle et technologique au profit du gouvernement et des opérateurs économiques nationaux afin que ceux-ci exploitent systématiquement les informations pour leur décisions stratégiques ».

Partager cet article
 
 
VOIR EGALEMENT
- Un projet politique
   • Président de la République
   • Lettre de cadrage MEMAE
- Les actions
ACTUALITES DIPLOMATIQUES
-
Relations Côte d´Ivoire-Ethiopie:

L´Ambassadeur désigné d´Ethiopie a remis au Ministre des Affaires Etrangères les copies figurées de ses Lettres de créance, ce mardi 6 juin 2017



- 06-06-2017
51ième Sommet ordinaire de la CEDEAO:

S.E. Alassane OUATTARA a pris part aux travaux du 51ième  Sommet de la CEDEAO à MONROVIA



- 05-06-2017
LA COTE D’IVOIRE,MEMBRE NON PERMANENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ:

LE PRÉSIDENT ALASSANE OUATTARA : «La Côte d’Ivoire remplira sa mission, dans le respect de nos valeurs de paix, de dialogue et de tolérance »



- 05-06-2017
ONU/Conseil de sécurité:

Déclaration de  Son  Excellence Marcel AMON-TANOH, à l’occasion de la Réunion du Conseil de sécurité sur l’ONUCI-2 juin 2017



- 02-06-2017
LA COTE D´IVOIRE AU CONSEIL DE SECURITE : BRAVO BRAVO BRAVO:

SALLE DE PRESSE

- Discours (MAE)
- Communiqués
- Déclarations et Communiqués du Gouvernement
- Accords et Conventions
- Programme
- Point presse
- Humanitaire
- Informations generales
- La Côte d´Ivoire au Conseil de sécurité de l´ONU
- Lois et Décrets
- Président de la République
- Autres discours
 
 
  ©2008-2013 - Ministère d'Etat, Ministère des Affaires Etrangères CONCEPTION: CICG HEBERGEMENT: SNDI