Actualités

Journée de l'Afrique à New-York/ Le Ministre Marcel AMON-TANOH :" La Côte d'Ivoire défendra au sein du Conseil de Sécurité la cause de la paix et de la sécurité en Afrique"- Publiée le 25-05-2017

  
  
A l’occasion de la Journée de l’Afrique célébrée à New-York le 25 mai 2017 par le Groupe Africain des Représentants Permanents auprès de l’ONU, S.E. Marcel AMON-TANOH, Ministre des Affaires Etrangères de la Côte d’Ivoire, s’est adressé aux Diplomates réunis à cet effet pour réitérer la demande de soutien à la candidature de la Côte d’Ivoire en qualité de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Ci-après, le message:

Madame la Vice-Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies ;
Excellence Monsieur le Représentant Permanent de l’Union Africaine auprès des Nations Unies ;
Excellence Monsieur le Président du Groupe Africain auprès des Nations Unies ;
Excellence Mesdames et Messieurs les Représentants Permanents :
Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique ;
Honorables invités ;
Je suis particulièrement heureux de célébrer pour la première fois avec vous, ici à New York, la Journée de l’Afrique, et de voir l’engouement et la fierté que suscite notre grand continent. Je remercie le Groupe des Etats Africains auprès des Nations Unies, pour l’honneur qui est fait à la Côte d’Ivoire de lui adresser son message de fraternité et de paix, en ce jour si particulier qui symbolise l’Unité de notre continent. Qu’il me soit également permis de rendre un hommage mérité aux grandes figures de l’Afrique, dont les valeurs restent très présentes dans contre construction communautaire.
Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, me charge de vous transmettre, au nom du Gouvernement et du peuple ivoiriens et en son nom personnel, ses chaleureuses et fraternelles salutations, et de vous dire que sa détermination à bâtir aux côtés de ses pairs une Afrique prospère et en paix, ne faiblira jamais.
Mesdames et Messieurs ;
L’actualité aux Nations Unies, notamment la prochaine élection des membres non permanents du Conseil de sécurité pour la période 2018-2019, à laquelle mon pays est candidat au titre de l’Afrique de l’ouest justifie ma présence ici aujourd’hui. La Côte d’Ivoire, grâce à la mobilisation de notre continent et au soutien de ses amis, défendra au sein du Conseil de Sécurité la cause de la paix et de la sécurité en Afrique, et sera notre voix commune sur les grandes questions de notre monde dans cette enceinte majeure.
Je suis donc venu vous porter notre message d’optimisme et de confiance en l’avenir de l’Afrique, en son développement irréversible et à l’avènement de la paix sur l’ensemble du continent. Nous y croyons pour notre jeunesse et pour les générations futures. Lorsque l’Afrique est unie, rien ne peut l’arrêter comme vient de le démontrer l’élection de notre frère Tedros Adhanom de la République sœur d’Ethiopie, le premier Africain à la tête de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
Notre continent a maintenant son avenir entre ses mains grâce au dynamisme de sa jeunesse et à sa maîtrise des nouvelles technologies, grâce aussi à l’ouverture de notre continent sur le monde et à l’ancrage de la démocratie dans nos pays.
Je voudrais enfin clore mon propos, en réitérant l’engagement de mon pays à travailler au renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique, et au rayonnement de notre continent dans le monde. La Côte d’Ivoire compte donc sur le soutien de vos pays, pour être élue en qualité de membre non permanent du Conseil de Sécurité le 2 juin 2017.
Vive l’Afrique,
Vive l’Union Africaine.
Je vous remercie de votre aimable attention.
MEMAE/DIC